Mag_formations-CSE_092019

News

DPO : ils ont réussi l'examen !

22 avr. 2020

Nouveau métier, les DPO (délégués à la protection des données) gèrent la protection des données au sein des organisations ou des entreprises. 

Pour une meilleure reconnaissance de cette profession née du règlement dit « RGPD », en vigueur depuis mai 2018, il existe une certification de compétences, agréée par la CNIL.

Bureau Veritas Certification est l’un des tous premiers organismes agréés par la CNIL. Le point sur ce sujet avec Samal ISMAKATOVA, cheffe de projet au sein de Bureau Veritas Certification et avec de récents candidats certifiés !

Pourquoi choisir d’être certifié(e) DPO ?

Obtenir la certification des compétences DPO, c’est passer un examen de 3 heures. Pas si facile. « C’est un vecteur de légitimité dans le cadre d'une expérience de plusieurs années dans le domaine de la protection des données personnelles » explique Christopher Gourdin, consultant en protection des données personnelles, certifié en décembre 2019.

Fouzia Bouzar, juriste dans une entreprise, précise « la certification répond à un souci de mise en conformité du groupe et de protection optimale de la donnée personnelle qui nous est confiée. »   

Et tous ont choisi Bureau Veritas Certification pour sa renommée, notamment à l’international.

Et l’examen de certification de compétences DPO ?

Il comporte cent questions. Il permet d’aborder les trois domaines suivants :

  • La réglementation générale en matière de protection des données
  • Le domaine de responsabilité
  • Les mesures techniques et opérationnelles au regard des risques.

Pas de panique, il faut se préparer.

Christophe Gourdin Consultant en protection des données personnelles

« Nous avons 30% des questions sous forme de cas pratiques » explique Samal ISMAKATOVA « et il faut au moins 50% de bonnes réponses par catégorie et en moyenne 75% de bonnes réponses. » Dans ce cas, on comprend la remarque de Fouzia Bouzar : « L’examen n’est pas une simple formalité, mais il demande une réelle implication ! »

Pas de panique, il faut se préparer. Christopher Gourdin partage un bon conseil « il faut prêter une attention particulière à la rédaction de certaines questions et des réponses proposées » mais bonne nouvelle « le temps imparti pour l'examen est suffisant pour pouvoir effectuer une relecture complète du questionnaire ! »

Pour tous ceux qui sont intéressés par la certification de compétences DPO, de nombreuses dates d’examen sont proposées. 

Prochaines sessions