le label « SafeGuard » dédié aux établissements recevant du public

Mesures sanitaires : avec le label SafeGuard, favoriser le redémarrage multisectoriel

15 mai. 2020 - 2 min

Afin d’aider au redémarrage des entreprises, Bureau Veritas propose le label « SafeGuard » dédié aux établissements recevant du public. Son ambition ? Vérifier si les mesures prises en matière sanitaire et d’hygiène sont à la hauteur de la situation que nous traversons. Le point avec #LeMagBV.

Frappées de plein fouet par la crise du Covid-19, l’ensemble des entreprises se mettent en ordre de bataille afin de rassurer les consommateurs, usagers et salariés. Et c’est par le secteur de l’hôtellerie-restauration que tout est en train de [re]démarrer !

Contrairement aux cafés, bars et restaurants qui ont fermé le 15 mars, les hôtels pouvaient rester en activité mais beaucoup y ont renoncé, faute de clients. Selon les estimations de Thierry Breton, Commissaire Européen au Marché intérieur, l’industrie touristique européenne a perdu plus de deux millions de nuitées depuis janvier et à peu près un milliard d'euros en moins par mois1.

L’enjeu est donc de taille pour le secteur hôtelier, confronté à la double difficulté d’assurer la sécurité de ses employés et de rassurer les clients.

Distanciation physique, bonnes pratiques en matière d’hygiène et gestes barrières, implication du management : il y aura un avant et un après Coronavirus dans le secteur hôtelier !

Répondre aux nouvelles attentes de la société

Pour aider le secteur à redémarrer tout en assurant un degré maximal de sécurité, Bureau Veritas a travaillé à la création d’une démarche-cadre à l’échelle mondiale, appelée « SafeGuard».

Cette initiative se fonde sur la mise en place de standards sanitaires communs imaginés pour toutes les filières et ce, en lien avec les autorités publiques. Les clients qui le souhaitent peuvent même pousser l’initiative plus loin en visant la labellisation de leur établissement.

« Depuis près de 200 ans, la mission de Bureau Veritas est de bâtir un monde de confiance, explique Jacques Pommeraud, directeur général de Bureau Veritas Afrique, France. Avec ce label, nous sommes en mesure de répondre aux nouvelles attentes de la société en matière d’hygiène et de sécurité. »

Les acteurs de l’hôtellerie-restauration ont montré leur intérêt pour la démarche dès ses prémices. Aussi, des partenariats structurants ont été conclus avec ACCOR, mais d’autres entreprises ont naturellement montré leur intérêt. CENTERS PARCS, RELAIS & CHATEAUX par exemple travaillent aussi activement avec Bureau Veritas pour répondre aux nouvelles exigences sociétales.

Dix thématiques passées au crible

Le label « SafeGuard » pourra être utilisé en France et dans le monde entier, sur la base du volontariat, par les hôtels et les restaurants et plus largement pour tous les établissements accueillant du public, afin de les rassurer sur les mesures prises. « Il s’appuie sur 10 thématiques, parmi lesquelles la distanciation au sein des équipes, les règles d’hygiène, les règles de nettoyage et de désinfection, les gestes barrières vis à vis des clients ou encore la gestion des paiements. Pour chacune il y a un niveau d’exigences attendues », détaille Laurent CROGUENNEC, Directeur Général de Bureau Veritas Certification.

Visite mystère

Pour obtenir le précieux sésame, l’établissement devra solliciter Bureau Veritas, tierce partie indépendante.

« Nous réaliserons dans un premier temps un audit virtuel ou sur site afin de visiter l’établissement et vérifier les éléments mis en place en matière de distanciation, marquage au sol, stock de masque, positionnement de gel dans les ascenseurs etc… précise Laurent Croguennec. En cas de non-conformité, l’établissement aura une semaine pour les corriger puis après analyse des réponses obtenues nous prendrons une décision concernant la délivrance du Label. »

Les établissements labellisés recevront une attestation de conformité, des stickers à poser sur leur devanture et seront référencés sur le site Internet dédié regroupant l’ensemble des établissements labellisés. « Enfin, nous organiserons dans les mois qui suivent la labellisation une visite mystère faite par un de nos inspecteurs pour nous assurer du respect des règles », ajoute Laurent Croguennec.

Spécialisé dans les tests, inspections et certifications appliqués aux domaines de la qualité de la sécurité et de l’hygiène, Bureau Veritas propose également à toutes les entreprises et aux institutions d’organiser des formations par e-learning afin de préparer aux mieux leur réouverture et la mise en place des nouvelles règles d’hygiène qu’il faut maintenant avoir en-tête et bien en mains !

1. Interview diffusée le 2 mars sur les antennes de BFMTV et RMC https://www.bfmtv.com/economie/coronavirus-un-milliard-d-euros-de-pertes-pour-le-tourisme-europeen-selon-thierry-breton-1867481.html

Besoin d'une information ?

Cliquez-ici