Nicolas Hulot (parrain du concours) et Patrice Maurein lors de la remise des prix de l'édition 2018 du concours.

Bâtiments : les techniques pour faire baisser la consommation d’énergie

4 nov. 2019 - 2 min

Le Concours Cube2020, championnat de France des économies d’énergie, a récompensé les entreprises qui, en un an, ont le plus fait baisser leur facture énergétique. Une expertise de Bureau Veritas, qui intervient auprès de nombreuses entreprises.

« En France, 20% des émissions de gaz à effet de serre sont à imputer au seul secteur du bâtiment. L’enjeu d’efficacité énergétique et de réduction des consommations d’énergie de ce secteur est donc considérable ». Voilà le message qu’a délivré Nicolas Hulot, l’ex-ministre de l’environnement, au moment de récompenser les entreprises qui se sont battues pendant 1 an pour réaliser le maximum d’économie d’énergie.

Lauréat du concours en 2016, Bureau Veritas réalise de nombreuses missions d’« audit 360 » sur-mesure et conseille les entreprises dans le domaine de la performance énergétique, en identifiant les gisements d’économie d’énergie disponibles.

Le championnat de France d’économies d’énergie, alia CUBE 2020, était organisé comme chaque année depuis 4 ans par l’Institut Français pour la performance du bâtiment (Ifpeb), pour récompenser les entreprises les plus économes en matière d’énergie. Le but : démontrer que les objectifs du décret « tertaire » de la loi ELAN  de juillet 2019 (relatif à l’obligation d’entreprendre des actions de réduction de la consommation d'énergie dans les bâtiments de plus de 1.000m², -40% d’ici 2030, avec en ligne de mire 2040 et 2050), étaient réalisables. Et même réalisables rapidement.

« L’enjeu est de taille ; aujourd’hui, le décret prévoit d’embarquer 40 % du parc tertiaire pour permettre à la France d’atteindre ses objectifs à court, moyen et long terme », indique Hicham Lahmidi, Responsable Technique & Développement de Bureau Veritas Solutions. Depuis le 1er octobre 2019, les propriétaires, et le cas échéant, les preneurs à bail, de bâtiments dont la superficie à usage tertiaire est supérieure à 1.000 m² font face à des obligations de réduction de leurs consommations énergétiques

En l’occurrence, les 250 établissements qui se sont affrontés cette année n’ont pas attendu pour passer à l’action : Orange a aligné 41 bâtiments dans la compétition (bureaux et boutiques), la RATP 9, La Poste 6 dans toute la France, sans compter une salle des marchés de Natixis, des mairies en Normandie ou à Bonifacio, des bâtiments de Generali Real Estate, BNP Paribas, des établissements d’enseignement à Angers, Toulouse ou Bordeaux… Une grande variété de bâtiments (petites ou grandes surfaces, tours, commerces, bâtiments semi-industriels, publics ou universitaires, salles de marché…).

Pour réduire leur consommation, des dizaines de techniques et d’éco-gestes ont été mises en œuvre par les candidats du concours, souvent simples, parfois très innovants : création de « green teams », réglage des températures et heures de chauffage, extinction nocturne des éclairages et des fontaines à eau, installation de ferme-portes…

Les résultats globaux parlent d’eux-mêmes :

  • 12% d’économies en moyenne sur l’ensemble des candidats
  • Près de la moitié (100 sur 250) ont dépassé 10% d’économies
  • 57,4% en un an pour le lauréat général (siège administratif d’Orange à Paris)
  • 70,9% de réduction d’émissions de CO2 pour un bâtiment La Poste à Limoges

« Alors que la loi Elan entre en vigueur, voilà une démonstration que l’objectif de réduction des consommations dans le tertiaire est atteignable », s’est réjoui Laurent Morel, président de l’Ifpeb.

 


8 bonnes pratiques utilisées par les candidats Cube2020 pour réduire la consommation d’énergie de leur bâtiment :

  1. Aider les occupants à partager leurs suggestions (en organisant des évènements informels type petit-déjeuner thématique, etc.)
  2. Tenir les salariés régulièrement informés des progrès réalisés
  3. Optimiser le fonctionnement des installations techniques
  4. Engager des travaux spécifiques (ex : pose d’horloges sur les éclairages, pose de LED, etc.)
  5. Faire des campagnes d’information sur les éco-gestes à adopter (notamment au moment des changements de saisons)
  6.  Déployer un système de management de l’énergie
  7. Faire varier l’heure de déclenchement des installations en fonction de la météo
  8. Encourager les occupants à signaler les dysfonctionnements (température, humidité etc.)

 

Besoin d'une information ?

Cliquez-ici