goutte d'eau sur une feuille verte

Réduction, compensation, labellisation : les étapes pour limiter l’empreinte carbone des entreprises

10 sep. 2021 - 2 min

Avec « Carbon Progress », les entreprises disposent d’un label leur permettant d’attester des efforts menés en matière de réduction de leur empreinte carbone. Etat des lieux, réductions, compensations… Bureau Veritas accompagne ses clients pour leur permettre de répondre à leurs enjeux en matière de progrès responsable. Et pour pleinement structurer cette démarche, Bureau Veritas s’appuie sur des étapes claires.  Explications.

Produire, consommer, jeter… et recommencer ? Un mode de fonctionnement daté qui, demain, appartiendra définitivement au passé. Six ans après l’Accord de Paris visant à limiter le réchauffement climatique à 1,5 degré, la prise de conscience ne se limite pas aux dirigeants signataires. Les entreprises de toutes tailles comme les consommateurs sont désormais attentifs à ce que leurs pratiques – de production comme de consommation – soient vertueuses et impactent le moins possible la planète.

Comment ? Les éco-gestes entrent dans le quotidien des Français. Côté entreprise, les modes de production s’adaptent également. « C’est pour répondre à la volonté des entreprises de valoriser leurs efforts en matière de réduction de leur empreinte carbone que nous avons créé le label Carbon Progress, indique Yann Le Roux, directeur des offres de Bureau Veritas France. Nous avons rédigé un référentiel à même de concrétiser, par un label, la démarche de ces entreprises. Son originalité est d’être à la fois un guide en termes d’organisation et de fixer des objectifs ».

À lire aussi

L’impact carbone, ce nouvel incontournable

Pour les entreprises, pas toujours simple de définir leur empreinte carbone. D’où proviennent les matières premières ? Quel est le bilan global de l’activité de l’entreprise ? Que deviennent ces produits une fois consommés ? Quel est le carbone dégagé sur toute la durée de vie d’un produit ?

« Les grands groupes sont souvent relativement avancés dans ce processus. Ils se tournent désormais naturellement vers leurs fournisseurs pour leur demander des comptes en la matière explique Yann Le Roux. À l’autre bout de la chaîne, il y a cette prise de conscience des consommateurs, et donc cette double nécessité de pouvoir leur apporter des garanties. »

Une démarche en 5 étapes

Pour accompagner les entreprises dans leur démarche de réduction des émissions de gaz à effet de serre et leur permettre de démontrer que leurs actions portent leurs fruits, Bureau Veritas procède en cinq étapes.

« Nous commençons par faire le bilan des émissions carbone selon les méthodologies reconnues », explique Yann Le Roux. Une fois la « photographie » prise à l’instant « T », la deuxième étape consiste à définir une stratégie pour diminuer l’empreinte carbone. Parmi les axes de réduction : promouvoir l’éco-conception des produits et des services, la lutte contre l’obsolescence, le réemploi, le recyclage pour préserver les ressources… Et ça fonctionne : en moyenne, lorsqu’une entreprise adopte une démarche d’économie circulaire, elle réduit d’un tiers ses émissions de gaz à effet de serre.

Place ensuite à la mesure de l’impact de ces actions correctives. C’est la troisième étape, pour laquelle Bureau Veritas et ses inspecteurs se rendent sur site pour s’assurer que ces nouvelles pratiques portent leurs fruits. Et pour atteindre le « Zéro émission net » ? Il est possible de s’orienter vers des projets de compensation des émissions carbone résiduelles. Une option dans ce parcours vers la labellisation.

Laurent CROGUENNEC

Nous labellisons l’engagement de l’entreprise, la mobilisation de ses équipes et ressources pour tenir sa trajectoire et atteindre les objectifs affichés

Laurent Croguennec, Directeur Général de Bureau Veritas Certification

La labellisation : la validation de la pertinence de la démarche engagée et de sa trajectoire

« À l’issue de ce processus, les entreprises peuvent bénéficier du label Carbon Progress, qui met en valeur la démarche de réduction carbone engagée, explique Laurent Croguennec, Directeur Général de Bureau Veritas Certification en charge spécifiquement des audits de labellisation. Le label est un outil pour les entreprises : il permet de communiquer sur une démarche vérifiée. C’est la garantie d’être sur la bonne voie en matière de réduction carbone. C’est une démarche à long terme durant laquelle nous suivons la dynamique de l’entreprise. Ce qu’on labellise, c’est l’engagement de l’entreprise, la mobilisation de ses équipes et ressources pour tenir sa trajectoire et atteindre les objectifs affichés », conclut Laurent Croguennec. Alors que la COP26, conférence internationale sur les changements climatiques, doit ouvrir ses portes à Glasgow en novembre 2021, il est heureux de voir que l’écologie positive est en marche.

Besoin d'une information ?

Cliquez-ici