L'été, joueuse de golf en plein swing sur une pelouse avec les cimes des montages d'Avoriaz au loin

Covid-19 : Avant l’été, comment Avoriaz s’organise pour accueillir les touristes

23 juin. 2020 - 2 min

Le secteur du tourisme, particulièrement touché par la crise liée au Covid-19, s’organise pour être prêt à accueillir les visiteurs en toute sérénité, dès cet été. Exemple avec la station d’Avoriaz qui, pour rassurer ses visiteurs, s’est tournée vers la labellisation SafeGuard, qui assure que tous les protocoles d'hygiène et sanitaires sont bien mis en place, et ce, au plus haut degré d’exigence requis. Explications.

Avoriaz, 1800 mètres d’altitude. Le grand air, des montagnes, où que l’on tourne la tête au-dessus de soi, et ce plaisir fou de pouvoir déambuler le nez en l’air, dans une station où la voiture est bannie. Les villages et stations de montagne ont normalement tout pour attirer les touristes en ces temps de post-Covid-19. « Normalement », car encore faut-il convaincre les visiteurs potentiels, rendus inquiets par les risques liés à la pandémie : « Vais-je être bien reçu, dans le respect des normes sanitaires en vigueur ? »

Consciente des aspirations des touristes, la commune de Morzine-Avoriaz a décidé de prendre le sujet à bras-le-corps. L’idée ? « Rassurer, rassurer et rassurer encore, résume Michaël Ruysschaert, directeur général de l’office de tourisme d’Avoriaz. Les études sont formelles, elles montrent que 92% des clients placent le respect de la sécurité sanitaire comme critère de choix principal à leur décision de réserver ou non. Il nous est donc apparu évident d’apporter une réponse claire à cette problématique : oui, nous nous engageons pour recevoir nos visiteurs dans les meilleures conditions possibles et nous le démontrons en faisant labelliser notre démarche ‘SafeGuard’, obtenue auprès de Bureau Veritas, un organisme indépendant. »

Un label vaut mieux que de long discours

Le principe est simple, agir, et le faire savoir : ici, à Avoriaz, des mesures très strictes de nettoyage et de désinfection sont prises, de même que l’on ne lésine pas sur le respect des gestes barrières. « Un label, délivré par un tiers de confiance, sera forcément plus efficace que douze pages de protocoles détaillées et mises en accès libre en ligne, poursuit Mathieu Ruysschaert. Ce label vient certifier le sérieux du plan d’action que nous avons mis en place. » Luc Ravera, directeur commercial pour la région Sud-Est chez Bureau Veritas abonde : « L’idée est simple, il s’agit, avec ce label SafeGuard, de faire savoir que les choses sont faites, et bien faites, le tout avec un label susceptible aussi de toucher et d’être compris par un public international. »

En clair, il s’agit de faire passer le message suivant : ayez confiance, non pas parce qu’on vous le dit, mais parce qu’on vous le prouve. Pour une station comme Avoriaz, village sans voiture où les déplacements en transport en commun sont nombreux, cela revêt une importance encore plus grande : chaque été, ce sont ainsi plus de 270 000 nuitées qui y sont passées, et plus d’1,1 million l’hiver. Or, pas question, évidemment, depuis les deux grands parkings placés en entrée de station, de respectivement 900 et 1697 places, de laisser s’organiser un goulet d’étranglement, peu propice au respect des règles de distanciation physique. Tout est prévu pour fluidifier l’accès de même que, pour ceux qui souhaitent prendre ensuite les navettes pour se rendre au cœur de la station, des rotations supplémentaires sont prévues, pour éviter d’être entassés. La sécurité avant tout !

Se prévaloir de ce label SafeGuard, c’est donc donner à comprendre, en un coup d’œil, que tout est fait pour le confort et la sécurité des touristes, tant pour l’accueil que pour le respect des normes de distanciation physique ou de santé publique. « Ce sont des actions très pragmatiques que nous contrôlons, assure ainsi Luc Ravera : quels sont les protocoles de nettoyage et de désinfection mis en place, comment sont organisés les prestataires et les fournisseurs, quels types de produits sont utilisés et comment, etc. »

michael_avoriaz

Michaël Ruysschaert, directeur général de l’office de tourisme d’Avoriaz

 


Des formations très strictes au golf comme ailleurs

Prenons l’exemple du terrain de golf d’Avoriaz, niché à l’entrée de la station, à 1600 mètres d’altitude, avec une vue à couper le souffle sur toute la chaîne des Aravis. La présence du label, affiché en grand à l’entrée du site, doit rassurer le visiteur. « Il formalise les actions nécessaires à mettre en place et le protocole à suivre pour les appliquer. Nous sommes une petite équipe d’une dizaine de personnes, réparties entre l’accueil du golf, l’entretien du parcours et du practice, le restaurant/bar et l’école de golf, et avons tous suivi une formation aux gestes et bonnes pratiques sanitaires », précise ainsi Pascal Alarcon, chef de projet événementiel et responsable du golf d’Avoriaz.

Parmi les éléments passés au crible : le strict respect de la distanciation au sein des équipes, celui des règles d’hygiène, de nettoyage et de désinfection, l’application des gestes barrières vis-à-vis des clients ou encore la gestion des paiements, pour limiter les contacts directs entre personnes. Pour chacun de ces points, il y a des niveaux d’exigences attendus. Et tout cela s’apprend.

Ce label SafeGuard est valable pour une durée de six mois. Il englobera donc la saison d’hiver, en s’adaptant aux contraintes, par définitions différentes, avec d’autres flux et d’autres endroits concernés : si le golf sera fermé, les quelque 650 kilomètres de pistes de ski, elles, seront ouvertes, de même que les remontées mécaniques. « Nous verrons bien sûr en fonction de l’évolution sanitaire à ce moment-là, mais nous mettons tout en œuvre pour être prêts, quoi qu’il arrive, et ne pas nous laisser surprendre », assure Mathieu Ruysschaert.

Et l’idée sera alors, puisqu’Avoriaz fait partie de l’immense domaine skiable des Portes du Soleil, regroupant pas moins de douze stations franco-suisses, d’embarquer dans la labellisation toutes ces autres stations, afin de faire de SafeGuard ce petit plus qui permettra de faire la différence pour attirer la clientèle des vacanciers, français et internationaux.

Besoin d'une information ?

Cliquez-ici