CRE échanges avec les pays

COMMENT LES ETATS ET LES ENTREPRISES ECHANGENT PENDANT LA CRISE COVID-19 ? 

14 avr. 2020 - 2 min

Alors que l’épidémie de Covid-19 ralentit considérablement l’économie mondiale, Bureau Veritas – à travers son entité du CRE (Centre Régional Europe) qui veille à contrôler la conformité des marchandises à l’export de certains pays – participe au maintien de l’activité économique et des échanges. Explications.

« Je me réjouis de constater que l’activité du CRE résiste bien à la crise liée au COVID-19 » explique Farida MAIBECHE-CAPERON, Directrice générale de Bureau Veritas Solutions. En effet, l’entité du CRE dont la mission est de sécuriser les échanges entre les pays en délivrant des certifications de process, réalise en ce moment 800 missions à travers le monde soit l’équivalent de 10 000 tonnes de marchandises environ.

En clair, avec son accréditation, Bureau Veritas veille à contrôler la conformité des marchandises pour lesquelles des gouvernements ont décidé de mettre en place un Programme de vérification de conformité (PVOC). « Nous sommes mandatés par les gouvernements, les Ministères du Commerce de certains pays pour la mise en œuvre de PVOC sur les importations de produits en provenance de certains pays. Un point essentiel pour contrôler les importations » ajoute Farida.

Pourquoi mettre en place un PVOC ? Et bien c’est simple. Ceci permet de :

  • Protéger le consommateur contre tout produit dangereux, non conforme aux normes ou contrefait ;
  • Améliorer la qualité des produits à travers le respect des normes et règlements en vigueur ;
  • Protéger l’industrie nationale contre la concurrence déloyale et la contrefaçon ;

« Alors que cette crise liée au Covid-19 est sans précédent, il est essentiel de pouvoir compter sur un acteur comme Bureau Veritas, véritable tierce partie indépendante, pour réinstaurer de la confiance ! Notons l’importance en cette période épidémique du service que nous proposons car pour certains pays qui importent beaucoup de produits alimentaires, des médicaments, nous leur donnons la possibilité de continuer leurs importations en toute sécurité » explique Farida. 

Le Certificat de conformité (COC) délivré aux exportateurs : une expertise reconnue

Le CRE est organisé autour d’une équipe d’inspecteurs, commerciaux, opérationnels afin de garantir une qualité de service optimale aux exportateurs en termes de maîtrise des délais, de réactivité, d’accompagnement dans les démarches de certification de leurs marchandises. L’équipe met tout en œuvre afin de garantir un maintien de la qualité de service aux clients exportateurs malgré ce contexte compliqué.

« Pour ce faire, nous essayons d’être le plus réactifs possible dans la réponse aux demandes clients, de poursuivre toujours plus finement notre accompagnement et d’aider nos clients dans leurs démarches de certification » précise Mourad BELLACHE, business developer au sein du CRE « Il est impossible d’imaginer qu’une exportation contrôlée par BUREAU VERITAS ne soit pas conforme aux normes locales applicables» indique Mourad.

Pour éviter pareil écueil, « nous délivrons un COC (Certificate of conformity). Toute l’équipe accompagne les exportateurs avec beaucoup d’attention dans les démarches de certification» explique Mourad.  Les missions se découpent en deux phases principales : d’une part l’audit documentaire qui atteste de la conformité des produits exportés (rapports de tests, certificats qualité, …) et, d’autre part, l’inspection de la marchandise à proprement parler. « Nos process sont éprouvés : c’est aux exportateurs de nous apporter toutes les garanties nécessaires de conformité des marchandises avant que celles-ci soient exportées » précise-t-il. Ceci permet aux exportateurs d’obtenir le précieux « sésame », l’émission et la remise de ce certificat, permettant à la marchandise de pouvoir être dédouanée à destination et sans accroc… « Nous sommes très peu d’acteurs à disposer de ce savoir-faire ; notre expertise est essentielle car elle permet de maintenir les échanges et cela est d’autant plus précieux dans une période difficile comme celle que nous vivons actuellement ».

Inspection sur site ou inspection à distance ?

Avec la situation épidémique, les inspections à distance sont parfaitement réalisables. Mourad explique que les inspections peuvent se faire chez un transitaire qui s’occupe de la livraison des produits, ou bien chez l’exportateur (fabriquant, distributeur, revendeur) : tout est envisageable !  Alors comment ça marche ? Eh bien, rien de plus simple, les exportateurs obtiennent leur certificat s’ils respectent plusieurs conditions. « Il est nécessaire qu’un opérateur dans l’entrepôt soit disponible à 100% durant la durée de l’inspection et qu’il soit équipé d’un téléphone portable et d’une oreillette pour filmer les marchandises et communiquer avec nos inspecteurs en direct. » explique Mourad BELLACHE. Le réseau mobile doit aussi être suffisamment performant pour que l’inspecteur puisse remplir sa mission. C’est aussi simple que ça !

Preuve de la grande mobilisation des équipes et de leur créativité, la remote inspection – inspection à distance - permet à Bureau Veritas d’offrir une qualité de service en continu et optimale à ses clients exportateurs. Avec les technologies aujourd’hui à disposition, « nous pouvons, même à distance, rester proches des problématiques que rencontrent nos clients » ajoute-t-il.  « Je félicite les collaborateurs de l’entité pour leur engagement et le service offert à nos clients. Il est essentiel pour maintenir un niveau d’échanges essentiel entre les pays alors que la situation est complexe tant en termes organisationnels que sanitaires » conclut Farida MAIBECHE-CAPERON.

Pour contacter les services du CRE, Bureau Veritas, une adresse web : https://verigates.bureauveritas.com/  
un numéro : 09 69 39 10 09 pour en savoir plus et un contact : mourad.bellache@bureauveritas.com

 

Besoin d'une information ?

Cliquez-ici