Actualités réglementaires

La réglementation RE 2020

18 jan. 2021 - 2 min

Les trois principaux objectifs de la future réglementation environnementale 2020, RE 2020, peuvent se résumer comme suit :

1) Poursuivre l’amélioration de la performance énergétique et la diminution de consommation des bâtiments neufs ;
2) Garantir aux usagers que leur bâtiment sera adapté aux conditions climatiques futures (confort d’été) ;
3) Diminuer l’impact sur le climat des bâtiments neufs, et en particulier :
Inciter au stockage du carbone en utilisant des matériaux biosourcés et en valorisant d’avantage le bois,
Favoriser le réemploi et le recyclage des matériaux de construction,
Encourager la sobriété dès la conception en termes de carbone et autres ressources naturelles (eau…).

Quelles sont les principales nouveautés apportées par la future RE 2020 ?
  • Sur le plan énergétique la RE 2020 s’appuie sur les bases de la RT 2012 :
    - bien que les cinq usages réglementaires sont conservés : chauffage, refroidissement, éclairage, production d’eau chaude sanitaire et auxiliaires (pompes, ventilateurs) ; la performance bioclimatique du bâtiment devient prépondérante (indicateur Bbio renforcé),
    - la méthode de calcul de la performance énergétique utilise la plupart des algorithmes de calcul de la RT 2012,
    - de nouveaux indicateurs sont mis en place, et notamment ceux du confort d’été exprimé en degré heure et du recours à la chaleur renouvelable.
  • Et y apporte plusieurs modifications :
    - une nouvelle surface de référence : la SHAB pour le résidentiel et la SU pour le tertiaire,
    - le calcul de consommations d’électricité spécifiques en particulier celles nécessaires au déplacement des occupants à l’intérieur du bâtiment, pour les parkings et les circulations des logements collectifs,
    - des scénarios météo à jour.
  • L’évolution réglementaire majeure introduit la mesure de performance environnementale du bâtiment qui se base sur le principe de l’analyse de cycle de vie :
    - consiste à évaluer l’impact environnemental du bâtiment depuis sa conception jusqu’à sa fin de vie,
    - attribue au carbone émis aujourd’hui un poids plus important que celui émis plus tard (analyse dynamique),
    - en complément, il est prévu que la mesure de la Qualité de l’Air Intérieur fasse l’objet d’un encadrement par tierce partie.
  • Cet ensemble d’exigences sera renforcé par paliers en 2024, 2027 et 2030 :
    - la première marche 2021 - 2024 permettra à la filière construction de s’approprier la RE 2020 et d’en éprouver la robustesse ;
    - les étapes suivantes verront un renforcement progressif des exigences nécessitant à terme un recours systématique aux matériaux bas carbone ;
    - ces étapes sont directement conditionnées par l’innovation probante et les progrès technologiques autour du carbone.
     

Besoin d'une information ?

Cliquez-ici