page Responsabilité sociétale des entreprises RSE

Allier efficacité et responsabilité : un impératif pour Bureau Veritas

La RSE (responsabilité sociale des entreprises) est depuis toujours au cœur de nos préoccupations. Nous accordons en effet une place centrale aux enjeux sociaux, environnementaux et éthiques dans tous nos secteurs d'activité.

Leader mondial en matière de QHSE (qualité, hygiène, sécurité et environnement), nous élaborons des services toujours plus innovants pour répondre aux besoins de la société. Ainsi, face aux grands défis écologiques et sociaux de notre siècle, nous mettons notre expertise au service d'un développement durable et sûr. Nous nous engageons également en faveur de la diversité, de l'égalité hommes/femmes et du respect fondamental des individus en entreprise, à travers des initiatives concrètes.

Accord sur l'emploi des personnes EN SITUATION DE HANDICAP : un engagement concret en faveur de la diversité

Au-delà des discours, nous mettons en œuvre des actions précises afin de valoriser la différence en entreprise. Parmi nos priorités : la question du handicap.

Nous avons signé en 2018 un nouvel accord sur l'emploi des personnes en situation de handicap, se traduisant par une série de mesures. Nous nous sommes engagés à améliorer le taux d'emploi des personnes en situation de handicap, à travers un plan d'embauche. L'accord prévoit également de communiquer auprès de l'ensemble de nos équipes afin de changer le regard sur le handicap et de former et accompagner nos collaborateurs dans cette optique.

Évolution professionnelle, rémunération... assurer l'égalité hommes/femmes à tous les niveaux

Nous faisons de l'égalité professionnelle entre femmes et hommes un pilier de notre politique en matière de ressources humaines. En témoignent nos engagements.

La diversité et l'inclusion font partie de nos principes fondamentaux. C'est pourquoi nous avons signé, dans l'ensemble des pays dans lesquels nous sommes présents, une charte en faveur de l'inclusion. 

Nous nous engageons, entre autres, à assurer les mêmes conditions d'évolution entre collaboratrices et collaborateurs, et à supprimer tout éventuel écart injustifié de rémunération entre femmes et hommes. Dans cette optique, de nombreuses actions sont menées et nous rencontrons des résultats concrets. 

En 2017, pour approfondir notre action, nous avons suivi les guidelines du label GEEIS (Gender Equality European & International Standard). 
Lancé en 2010 par le Fonds de dotation Arborus, celui-ci vise à promouvoir la mixité des profils parmi les deux sexes, selon des standards internationaux. Le label GEEIS nous permet de mesurer concrètement les résultats de notre politique de parité, via des KPI (indicateurs clés de performance), et de nous challenger constamment dans ce domaine. 

Promulguée le 5 septembre 2018, la loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel prévoit un moyen très concret de mettre un terme aux inégalités dans les entreprises d'au moins 50 salariés : chaque année, un index de l'égalité professionnelle au sein de chaque filiale est publié. 
Pour information, l’index de l’Égalité Femmes-Hommes est composé de 5 indicateurs et noté sur 100 points. 
•    Le 1er indicateur mesure les écarts de rémunération entre les femmes et les hommes, noté sur 40 points
•    Le 2e indicateur mesure les écarts des augmentations entre les femmes et les hommes, sur 20 points 
•    Le 3e indicateur mesure les écarts de répartition des promotions entre les femmes et les hommes, sur 15 points 
•    Le 4e indicateur mesure le pourcentage de salariées augmentées après la maternité, sur 15 points 
•    Enfin, le 5e indicateur mesure la parité entre les femmes et les hommes parmi les 10 plus hautes rémunérations, sur 10 points 

[ Date de publication : 26/02/2021 - mise à jour au 27/05/2021 avec le détail des indicateurs]

Ci-dessous, les index de l’égalité femmes / hommes pour l’année 2020.


Pour les entreprises dépassant 250 collaborateurs  l'index est de :

  • 89/100 pour Bureau Veritas Exploitation 

•    Le 1er indicateur mesure les écarts de rémunération entre les femmes et les hommes, noté sur 40 points (39)
•    Le 2e indicateur mesure les écarts des augmentations entre les femmes et les hommes, sur 20 points (20)
•    Le 3e indicateur mesure les écarts de répartition des promotions entre les femmes et les hommes, sur 15 points (15) 
•    Le 4e indicateur mesure le pourcentage de salariées augmentées après la maternité, sur 15 points (15)
•    Enfin, le 5e indicateur mesure la parité entre les femmes et les hommes parmi les 10 plus hautes rémunérations, sur 10 points (0)

  • 84/100 pour Bureau Veritas Construction  

    La lecture du résultat de l’index de la filiale Bureau Veritas Construction sur 2020 est biaisée du fait d’actions spécifiques de promotion et d’évolution ayant eu un impact pondéré plus favorable sur la population féminine.

•    Le 1er indicateur mesure les écarts de rémunération entre les femmes et les hommes, noté sur 40 points (39)
•    Le 2e indicateur mesure les écarts des augmentations entre les femmes et les hommes, sur 20 points (20)
•    Le 3e indicateur mesure les écarts de répartition des promotions entre les femmes et les hommes, sur 15 points (10) 
•    Le 4e indicateur mesure le pourcentage de salariées augmentées après la maternité, sur 15 points (15)
•    Enfin, le 5e indicateur mesure la parité entre les femmes et les hommes parmi les 10 plus hautes rémunérations, sur 10 points (0)

  • 79/100 pour la société Marine & Offshore 

​​​​​​​•    Le 1er indicateur mesure les écarts de rémunération entre les femmes et les hommes, noté sur 40 points (29)
•    Le 2e indicateur mesure les écarts des augmentations entre les femmes et les hommes, sur 20 points (20)
•    Le 3e indicateur mesure les écarts de répartition des promotions entre les femmes et les hommes, sur 15 points (15) 
•    Le 4e indicateur mesure le pourcentage de salariées augmentées après la maternité, sur 15 points (15)
•    Enfin, le 5e indicateur mesure la parité entre les femmes et les hommes parmi les 10 plus hautes rémunérations, sur 10 points (0)

  • 87/100 pour la société Bureau Veritas Certification

​​​​​​​•    Le 1er indicateur mesure les écarts de rémunération entre les femmes et les hommes, noté sur 40 points (37)
•    Le 2e indicateur mesure les écarts des augmentations entre les femmes et les hommes, sur 20 points (20)
•    Le 3e indicateur mesure les écarts de répartition des promotions entre les femmes et les hommes, sur 15 points (15)
•    Le 4e indicateur mesure le pourcentage de salariées augmentées après la maternité, sur 15 points (15)
•    Enfin, le 5e indicateur mesure la parité entre les femmes et les hommes parmi les 10 plus hautes rémunérations, sur 10 points (0)

  • 85/100 pour la société Bureau Veritas Services

​​​​​​​•    Le 1er indicateur mesure les écarts de rémunération entre les femmes et les hommes, noté sur 40 points (35)
•    Le 2e indicateur mesure les écarts des augmentations entre les femmes et les hommes, sur 20 points (20)
•    Le 3e indicateur mesure les écarts de répartition des promotions entre les femmes et les hommes, sur 15 points (10)
•    Le 4e indicateur mesure le pourcentage de salariées augmentées après la maternité, sur 15 points (15)
•    Enfin, le 5e indicateur mesure la parité entre les femmes et les hommes parmi les 10 plus hautes rémunérations, sur 10 points (5)

  • 83/100 pour la société Bureau Veritas Services France

​​​​​​​•    Le 1er indicateur mesure les écarts de rémunération entre les femmes et les hommes, noté sur 40 points (23)
•    Le 2e indicateur mesure les écarts des augmentations entre les femmes et les hommes, sur 20 points (20)
•    Le 3e indicateur mesure les écarts de répartition des promotions entre les femmes et les hommes, sur 15 points (15)
•    Le 4e indicateur mesure le pourcentage de salariées augmentées après la maternité, sur 15 points (15)
•    Enfin, le 5e indicateur mesure la parité entre les femmes et les hommes parmi les 10 plus hautes rémunérations, sur 10 points (10)

Dans la catégorie des entreprises de 50 à 249 collaborateurs, l’index de l’égalité femmes/hommes en matière de rémunération, pour l’année 2020 s’établit à : 

  • Incalculable pour la société CPS

​​​​​​​•    Le 1er indicateur mesure les écarts de rémunération entre les femmes et les hommes, noté sur 40 points (incalculable)
•    Le 2e indicateur mesure les écarts des augmentations entre les femmes et les hommes, sur 35 points (35) 
•    Le 3e indicateur mesure le pourcentage de salariées augmentées après la maternité, sur 15 points (15)
•    Enfin, le 4e indicateur mesure la parité entre les femmes et les hommes parmi les 10 plus hautes rémunérations, sur 10 points (5)

  • 94/100 pour la société Bureau Veritas Laboratoires

​​​​​​​​​​​​​​•    Le 1er indicateur mesure les écarts de rémunération entre les femmes et les hommes, noté sur 40 points (39)
•    Le 2e indicateur mesure les écarts des augmentations entre les femmes et les hommes, sur 35 points (35)
•    Le 3e indicateur mesure le pourcentage de salariées augmentées après la maternité, sur 15 points (15)
•    Enfin, le 4e indicateur mesure la parité entre les femmes et les hommes parmi les 10 plus hautes rémunérations, sur 10 points (5)

  • 84/100 pour la société Bureau Veritas Solutions

​​​​​​​​​​​​​​•    Le 1er indicateur mesure les écarts de rémunération entre les femmes et les hommes, noté sur 40 points (34)
•    Le 2e indicateur mesure les écarts des augmentations entre les femmes et les hommes, sur 35 points (35)
•    Le 3e indicateur mesure le pourcentage de salariées augmentées après la maternité, sur 15 points (15)
•    Enfin, le 4e indicateur mesure la parité entre les femmes et les hommes parmi les 10 plus hautes rémunérations, sur 10 points (0)

  • 86/100 pour la société LCIE

​​​​​​​​​​​​​​•    Le 1er indicateur mesure les écarts de rémunération entre les femmes et les hommes, noté sur 40 points (36)
•    Le 2e indicateur mesure les écarts des augmentations entre les femmes et les hommes, sur 35 points (35)
•    Le 3e indicateur mesure le pourcentage de salariées augmentées après la maternité, sur 15 points (15)
•    Enfin, le 4e indicateur mesure la parité entre les femmes et les hommes parmi les 10 plus hautes rémunérations, sur 10 points (0)

  • Incalculable pour la société GSIT

​​​​​​​​​​​​​​•    Le 1er indicateur mesure les écarts de rémunération entre les femmes et les hommes, noté sur 40 points (incalculable)
•    Le 2e indicateur mesure les écarts des augmentations entre les femmes et les hommes, sur 35 points (35)
•    Le 3e indicateur mesure le pourcentage de salariées augmentées après la maternité, sur 15 points (non concerné)
•    Enfin, le 4e indicateur mesure la parité entre les femmes et les hommes parmi les 10 plus hautes rémunérations, sur 10 points (5)

Ces chiffres constituent un point de départ pour le Groupe engagé à travers différentes actions à faire progresser l’équité et l’égalité entre tous ses collaborateurs. 

Code d’éthique

Notre code est le reflet de nos valeurs et doit être pour nous une source de différentiation et d’opportunité commerciale. Le succès de notre Groupe repose sur une culture d’intégrité et d’éthique, tant au sein de l’organisation que vis-à-vis des tiers. Ainsi, la valeur que nous offrons à nos clients et à l’ensemble de nos parties prenantes est la confiance, laquelle constitue la clé de notre succès en tant qu’organisation et en tant qu’individus.

C’est pourquoi, dès 2003, Bureau Veritas a choisi d’adopter et de mettre en œuvre un Code d’éthique qui consacre l’intégrité que notre profession défend et a depuis lors, fait de l’éthique l’un des Trois absolus du Groupe.