NOTRE HISTOIRE

Créée en 1828 à Anvers, sous le nom de Bureau des Renseignements pour les Assurances Maritimes, la mission de la société consistait à fournir aux assureurs toutes les informations nécessaires sur l'état des navires et de leurs équipements et les tenir au courant des primes et conditions particulières pratiquées dans les grandes places commerciales.

En 1829, la société a pris le nom de Bureau Veritas, adopté l'emblème de la Vérité comme logo et publié son premier Registre contenant quelque 10 000 navires. En 1833 le siège a été transféré à Paris où un bureau avait été ouvert en 1830.


…Où nous allons

Qu'avons-nous créé depuis lors ? Une entreprise pleine de ressources.


La naissance de la société, 1828

Pendant l’hiver 1821, des tempêtes violentes ont fait rage à travers l’Europe causant environ 2000 naufrages et 20 000 morts. La situation était désastreuse pour les sociétés d’assurances. La plupart d’entre elles ont fait faillite et pour celles qui ont survécu, la concurrence dans les années suivantes avec de nouveaux venus sur le marché est devenue particulièrement féroce. C’est durant cette période critique que deux assureurs, Alexandre Delehaye et Louis van den Broek, ainsi qu’un courtier d’assurance, Auguste Morel, ont créé le Bureau de Renseignements pour les Assurances Maritimes.

Fondée à Anvers (actuellement en Belgique) en Juin 1828, la société avait une mission simple Informer les assureurs des différentes primes et conditions particulières appliquées aux différentes places commerciales et fournir toutes les informations requises pour leur permettre de connaître le degré de confiance accordé aux navires et à leurs équipements.

Mais ce qui a différencié la société de la concurrence a été sa nouvelle méthodologie.

En plus d’indiquer le type de navigation qu’un navire pouvait entreprendre, une note de risque (3/3, 2/3, 1/3) était attribuée à chaque navire. Cette note a commencé à prendre en considération la conception structurelle du navire, la qualité des matériaux, la force des chevrons, l’âge, les accidents subis précédents et la maintenance de la coque et du gréage.

En 1829, la société a été renommée Bureau Veritas et le premier Registre édité – incluant 10 000 navires –. La société a alors adopté l’emblème de la Vérité comme insigne.

La Vérité et le témoignage

L’insigne d’origine a été conçu en 1829 par Achille Deveria et gravé par Jacques-Jean Barre. Il représentait la silhouette féminine de la Vérité sortant nue d’un puits. Les fondateurs ont expliqué leur raisonnement dans une lettre distribuée avec chaque Registre. Leur but était clairement de déclarer : « Chercher la vérité et le dire sans crainte ni partialité. »


Acquérir une plus large audience (1830-1980)

En 1830, une succursale a été créée à Paris. Mais vers 1833, l’activité s’était tellement accrue que le siège social a été transféré dans la capitale française.

Sous la nouvelle direction, la société rajeunie s’est renforcée de plus en plus, comme le montre ce premier témoignage :
« Nous ne connaissons rien, ni en France ni à l’étranger, qui puisse être, dans aucune branche de l’industrie, comparé à ce guide (le Registre Bureau Veritas), aussi indispensable à l’assureur qu’utile au commerce maritime en général. Nous ne comprenons pas comment cette œuvre n’est pas entourée de la protection et de la sollicitude du Gouvernement, car nous la considérons, outre son utilité, comme étant essentiellement d’ordre public. »


« Revue des Assurances », 1830


La présence de Bureau Veritas n’est pas passée inaperçue dans d’autres domaines. La société a été citée dans trois romans de Jules Verne :
- « 20 000 Lieues sous les mers » (1869)
- « L’le mystérieuse » (1874)
- « Le Chancellor » (1875)

… et le nom Bureau Veritas est entré tant dans le dictionnaire français Larousse que dans le Dictionnaire Intégral Révisé de Webster (1913).


Une expansion mondiale

Le meilleur témoignage de la vitalité de Bureau Veritas était sans doute son expansion mondiale –d’abord dans toute l’Europe, puis dans les Amérique et finalement dans tous les ports principaux des autres continents.

Avec l’expansion de la Révolution Industrielle, Bureau Veritas a élargi sa gamme de services. L’introduction du fer et de l’acier dans la construction des navires a rendu cruciale l’inspection de matériaux sur sites de production. En 1910, un nouveau service a été créé, le « Contrôle des Matériaux ». Son but était d’examiner tous les matériaux utilisés, que ce soit dans les équipements industriels, les moteurs diesel, les locomotives et ainsi de suite, aussi bien que dans les usines elles-mêmes.

En 1922, le gouvernement français chargea Bureau Veritas d’exercer sur les avions civils français en construction ou en exploitation, le contrôle officiel en vue de la délivrance ou du maintien du certificat de navigabilité. (L’expérience substantielle acquise par la société dans le domaine maritime s’est avérée très précieuse).  Le nouveau Service Aéronautique a établi des procédures rigoureuses en se basant sur des inspections périodiques par référence à des règles spécifiques.

De même, les demandes des sociétés d’assurances portant sur des expertises techniques périodiques de bus, des autocars et des camions en France ont conduit à la création du Service Automobile en 1927.

Avec le nombre croissant d’accidents pendant le boom de la construction qui a suivi la Première Guerre Mondiale, les assureurs se sont rendu compte qu’ils ne pouvaient pas continuer à couvrir les risques, à moins que ne soient mis en place des contrôles préexistants. De nouveau, Bureau Veritas a répondu aux attentes du marché, et en 1929 la société a créé un « Service de Contrôle de Construction et du Génie civil. »

Après 1932, Bureau Veritas avait établi ses laboratoires à Levallois-Perret près de Paris en charge des analyses métallurgiques et chimiques et des tests de matériaux de construction.



Développer l’esprit d’entreprise, 1980-1990

Entre 1980 et 1990, Bureau Veritas a créé un certain nombre de nouvelles filiales en réponse à des besoins spécifiques.

BIVAC – En 1984, le gouvernement du Nigeria s’est adressé à Bureau Veritas pour réaliser l’inspection avant expédition des importations. C’était pour la marque l’opportunité de créer un nouveau service, qu’elle maîtrisera rapidement et proposera à d’autres pays.

BVQI – Désormais Bureau Veritas Certification – En 1988, les impératifs de qualité et la certification ISO étaient devenus des questions clés pour beaucoup de sociétés. Face au besoin croissant d’un système de certification tierce partie, Bureau Veritas était dans une position avantageuse pour répondre à ces besoins.

Veritas Auto – L’année 1990 a connu la création d’une filiale majeure pour réaliser les inspections périodiques des véhicules automobiles. Cette activité a été cédée quelques années plus tard.

  

Vision stratégique et acquisitions, 1990-2010

En 1995, deux nouvelles entreprises actionnaires, CGIP et Poincaré Investissement, ont dynamisé les activités de Bureau Veritas. Parallèlement, l’environnement économique global se développait de plus en plus rapidement. Le boom économique asiatique et l’émergence de fortes économies en Russie et l’Europe de l’Est transformaient le marché. De plus, en Europe et Amérique du Nord, une croissance centrée sur les problèmes de qualité, de santé et d’environnement sont allés de pair avec la prolifération de nouvelles réglementations. Des pays émergents ont commencé à aligner leurs réglementations avec celles des Etats-Unis et de l’Europe. Les standards ont commencé à relever le niveau des chaînes d’approvisionnements, les économies développées demandant que leurs fournisseurs dans d’autres parties du monde respectent les mêmes normes.

Dans cet environnement stimulant, Bureau Veritas s’est fixé un certain nombre de priorités basées sur la croissance externe qui a aidé à renforcer sa position dans les pays les plus matures.

 

Acquisitions Majeures

1986 a été une année importante avec une fusion significative en France : Bureau Veritas a acquis CEP et est devenu le leader français dans l’évaluation de conformité des constructions.

Peu de temps après, Bureau Veritas a ajouté une nouvelle compétence à son portefeuille d'activités : les tests de biens de consommation par l'acquisition de deux sociétés américaines très établies disposant de laboratoires en Asie (ACTS et MTL).

Entre 2003 et 2007, le Groupe a renforcé ses services et sa présence dans les domaines QHSE, construction et gestion des actifs, certification, inspection et vérification en service, par plusieurs acquisitions aux Etats-Unis (Berryman & Henigar, Graham Marcus, Linhart Petersen Powers Associates, OneCis, OneBeacon, Clayton et NATLSCO), au Royaume-Uni (Weeks & Casella) en Australie (Kilpatrick, Intico et IRC) et en Espagne (ECA).

En 2008, Bureau Veritas est devenu l'un des leaders mondiaux des tests pour l'industrie minière (acquisitions d'Admel en Australie et de Cesmec au Chili et au Pérou).

Bureau Veritas est coté à la Bourse de Paris depuis le 24 octobre 2007.

L'acquisition d'Inspectorate en 2010 a placé Bureau Veritas parmi les trois sociétés leaders du secteur des matières premières. Cette acquisition stratégique a permis au Groupe de pénétrer les marchés de produits pétroliers et pétrochimiques. Bureau Veritas a ainsi renforcé sa présence en amont de la filière dans les services liés à l'exploration et à la production de minéraux, comme en aval, en particulier dans le transport et le commerce international.

Grâce à l’élargissement de ces nouveaux domaines d’activités entre 1990 et 2010, Bureau Veritas propose à ses clients la plus vaste gamme de services en matière d’essais, d’inspection et de certification.

 

Construire des plates-formes de croissance solides, à partir de 2000

Ces dernières années, Bureau Veritas a rationalisé son organisation pour mieux adresser le marché et maintenir un rythme de forte croissance. Le groupe est dorénavant structuré en 8 divisions :
- Marine
- Industrie
- Inspection et Vérification en Service
- Construction
- Certification

- Matières Premières
- Biens de consommation
- Services aux Gouvernements & Commerce International

Bureau Veritas a atteint une position concurrentielle très forte dans ses 8 divisions mondiales, avec :
- Présence de ses 8 divisions sur des marchés à fort potentiel et avec une croissance significative
- Position mondiale de leader pour chacune de ces divisions.
- Capacité à activer un réseau international dense et efficace.
- Une expertise technique approfondie reconnue par les autorités et organismes d’accréditation concernés.


Sur la voie du leadership

Une forte croissance organique et plus de 100 acquisitions au cours des 20 dernières années nous ont positionnés comme leader sur notre marché et nous ont permis de développer des compétences vastes et sans égal en expertise QHSE.

Maintenant, nous aimerions partager cette expertise avec vous.
Contactez-nous

Bureau Veritas

Tel: +33 1 55 24 70 00

Envoyer un e-mail
  • Algérie
  • Angola
  • Argentine
  • Australie
  • Autriche
  • Azerbaïdjan
  • Bahamas
  • Bahreïn
  • Bangladesh
  • Barbades
  • Biélorussie
  • Belgique
  • Bénin
  • Bermudes
  • Bolivie
  • Bosnie-Herzégovine
  • Botswana
  • Brésil
  • Brunei
  • Bulgarie
  • Burkina Faso
  • Burundi
  • Cambodge
  • Cameroun
  • Canada
  • Cap vert
  • République centrafricaine
  • Tchad
  • Chili
  • Chine
  • Colombie
  • Congo
  • République démocratique du Congo
  • Costa Rica
  • Code d'ivoire
  • Croatie
  • Cuba
  • Curaçao
  • République tchèque
  • Danemark
  • Djibouti
  • République dominicaine
  • Équateur
  • Egypte
  • Salvador
  • Guinée équatoriale
  • Érythrée
  • Estonie
  • Ethiopie
  • Fidji
  • Finlande
  • France
  • Antilles françaises
  • Gabon
  • Géorgie
  • Allemagne
  • Ghana
  • Gibraltar
  • Grèce
  • Groenland
  • Guatemala
  • Guinée
  • Guinée-Bissao
  • Honduras
  • Hongrie
  • Islance
  • Inde
  • Indonésie
  • Iran
  • Irak
  • Israël
  • Italie
  • Japon
  • Jordanie
  • Kazakhstan
  • Kenya
  • Corée du Sud
  • Koweït
  • Lettonie
  • Liban
  • Liberia
  • Libye
  • Lituanie
  • Luxembourg
  • Madagascar
  • Malawi
  • Malaisie
  • Mali
  • Malte
  • Mauritanie
  • Mexique
  • Monténégro
  • Maroc
  • Mozambique
  • Myanmar
  • Namibie
  • Pays-Bas
  • Antilles néerlandaises
  • Nouvelle-Zélande
  • Nicaragua
  • Niger
  • Nigeria
  • Norvège
  • Oman
  • Pakistan
  • Panama
  • Paraguay
  • Pérou
  • Philippines
  • Pologne
  • Portugal
  • Porto Rico
  • Qatar
  • Roumanie
  • Russie
  • Rwanda
  • Saint-Pierre-et-Miquelon
  • Arabie saoudite
  • Sénégal
  • Serbie
  • Seychelles
  • Sierra Leone
  • Singapour
  • Slovaquie
  • Slovénie
  • Somalie
  • République d'Afrique du Sud
  • Espagne
  • Sri Lanka
  • Suriname
  • Suède
  • Suisse
  • Syrie
  • Taïwan
  • République Unie de Tanzanie
  • Thaïlande
  • Togo
  • Trinidad-et-Tobago
  • Tunisie
  • Turquie
  • Turkménistan
  • Ouganda
  • Ukraine
  • Émirats arabes unis
  • Royaume-Uni
  • États-Unis d'Amérique
  • Uruguay
  • Ouzbékistan
  • Vénézuéla
  • Viêt Nam
  • Yémen
  • Zambie
  • Zimbabwe
  • Autres sites
  • Afrique
  • Site Groupe
  • Moyen orient
  • Asie du Sud-Est
Selectionnez votre activité, vos biens et/ou le service recherché
Votre activité

Vos biens

Nos services