Témoignage de Marie, Ingénieur Risques/HSE

Principales missions d’un Consultant HSE chez Bureau Veritas

Je m’appelle Marie, je travaille chez Bureau Veritas depuis un peu moins d’un an maintenant. Je suis Ingénieur conseil en Hygiène Sécurité et Environnement.

Ma principale mission, c’est d’assister mes clients sur un certain nombre de problématiques qui touchent à l’hygiène, la sécurité ou l’environnement. Il peut s’agir d’audits de conformité réglementaire ou bien d’élaboration de dossiers de demande d’autorisation ou de toute demande un peu plus complexe à laquelle on essaiera d’apporter une solution.

Je travaille principalement pour des industriels mais il m’arrive aussi de travailler pour du tertiaire, d’intervenir sur des tours à la Défense, aussi bien qu’en usine ou en chantier parfois. Récemment, j’étais à Strasbourg chez un équipementier automobile, par exemple, pour une série d’audits.

Il y a vraiment des missions très diversifiées. Je peux travailler en audit de conformité réglementaire donc, là, je vais chez le client, je vérifie un certain nombre de points par rapport au Code de l’Environnement ou au Code du Travail, si l’on fait de la sécurité.

D’un point de vue du Code de l’Environnement, les clients doivent réaliser un certain nombre de dossiers de demandes d’autorisation et, dès lors qu’ils ont un impact un peu important sur l’environnement, par exemple, je m’occupe de réaliser ce genre de dossiers.

Après, je travaille parfois sur des missions un peu plus amusantes : la mise en place de systèmes de contrôle pour les municipalités, de contrôle de la propreté, du nettoyage. Il nous arrive aussi de faire du conseil, de l’aide à la mise en place des normes ISO 14001. C’est vraiment très intéressant et très diversifié.

 

Quotidien d’un Consultant HSE chez Bureau Veritas

Je peux être très bien chez le client en bottes, en casque pour faire des audits et pour faire des visites de site ou alors au bureau à rédiger des dossiers, ou alors en réunion commerciale. C’est vraiment très varié.

L’une de mes missions, c’est par exemple de réaliser pour des clients des dossiers de demande d’autorisation d’exploiter, ces dossiers qu’ils sont obligés de fournir à la préfecture quand ils veulent commencer une activité qui peut être un peu dangereuse pour l’environnement.

Voilà, ça, c’est le type de dossiers que je réalise, les dossiers de demande d’autorisation d’exploiter pour les installations classées. Il y a plusieurs parties ; là, c’est le descriptif technique.

Là, on analyse un par un les impacts environnementaux que va avoir le projet sur l’air, sur l’eau, sur les sols, au niveau du bruit, au niveau de l’occupation humaine aux alentours. Ça, c’est le genre de modélisation que l’on peut réaliser au niveau incendie, on voit les flux thermiques en cas d’incendie de toutes les cellules de stockage de l’entrepôt.

Le client me fournit des plans, comme ça, je peux me rendre compte un petit peu de l’étendue des activités, des types d’utilités qu’il y a sur le site, s’il y a des bureaux, s’il y a un local de charge, s’il y a une chaufferie, est-ce qu’il y a un accès pompiers comme c’est obligatoire.

Parfois, je refais une visite de site, donc une visite en détail de site pour cibler à peu près tous les points précis où il va falloir que j’envoie des gens pour faire des analyses complémentaires : des analyses de rejets d’eaux, des analyses de rejets atmosphériques, des choses un peu plus techniques…

Une fois que j’ai fait toute cette collecte d’informations et que j’ai tous les résultats d’analyse avec moi, je commence la rédaction du dossier. Là, c’est plus du travail au bureau, je ne suis plus chez le client. Une fois que le dossier est rédigé, c’est un dossier qui fait 200-250 pages, on le dépose en préfecture et on attend le retour de l’inspecteur pour négocier et apporter des compléments d’informations.

« Concernant la gestion des eaux pluviales, en fait, et les volumes des bassins de rétention, si l’on peut faire un point là-dessus ensemble… »

Alors, l’autre type de mission que je réalise, ce sont ces audits de conformité réglementaire, soit environnemental, soit au niveau sécurité. On se base pour cela sur des grilles d’audit qui recensent l’ensemble des exigences du Code du Travail ou du Code de l’Environnement, ça dépend… la grille comme j’ai ici.

Un audit, c’est avant tout une réunion, finalement. Je mets mon client en face de moi, j’ai deux ou trois personnes, et je leur dit « voilà, qu’est-ce que vous faites avec vos déchets ? » et ils me disent « on a tel ou tel déchet » et après, ils me donnent les documents pour le prouver. Nous, les audits que l’on fait, c’est avant tout des audits où l’on ne fait pas de mesures. Ce sont des audits quasiment documentaires.

 

Avantages du métier de Consultant HSE

Ce qui me plaît dans mon métier, c’est que j’ai affaire à des clients très diversifiés. Je vais dans les industries, dans l’automobile, dans l’agroalimentaire, je suis dans le tertiaire. Je vois beaucoup de choses et j’ai un nombre de types de missions vraiment très élevé. Je ne fais jamais la même chose deux fois.

J’apprécie aussi beaucoup le fait que j’ai pas mal d’autonomie ; j’ai mes propres clients, je vais les voir, je rends mes rapports. J’ai mon client, je le rencontre, on se met d’accord sur un planning, j’envoie les gens pour faire les mesures s’il y a besoin et je gère vraiment mon dossier de A à Z.

Ce qui peut être un peu difficile dans ce métier parfois, c’est que c’est vraiment un métier qui demande beaucoup de travail, donc on est très souvent en déplacement chez le client, on a souvent des agendas un peu serrés. C’est vrai que l’on passe beaucoup de temps sur certains dossiers.

 

Pourquoi choisir Bureau Veritas ?

Je voulais travailler en tant que consultante en environnement et j’ai choisi Bureau Veritas parce que ça me permettait de conserver une composante technique dans mon travail et j’aimais bien l’image d’objectivité, de bureau de contrôle de cette entreprise et aussi parce que, grâce à eux, j’ai vraiment une autonomie dans mon travail et ça n’aurait peut-être pas été le cas dans les autres grandes entreprises de conseil en stratégie.

 

Personnalité requise pour être Consultant HSE

Pour être un bon consultant HSE, je pense qu’il est nécessaire, d’une part, d’avoir un certain bagage technique et ensuite d’avoir une certaine adaptabilité et créativité pour pouvoir répondre aux besoins du client, qui ne sont pas toujours les mêmes. Il faut savoir leur créer une solution sur mesure.

Il faut aussi savoir s’organiser, avoir une certaine capacité de travail parce que l’on est souvent amené à gérer de nombreux dossiers en même temps.

 

Perspectives de carrière d’un Consultant HSE chez Bureau Veritas

Le métier de consultant, c’est un métier auquel on peut accéder par exemple à la sortie de l’école ou après deux ou trois ans d’expérience dans l’industrie, c’est toujours intéressant.

On peut ensuite envisager plusieurs évolutions. Il y a deux solutions : soit on veut vraiment rester dans le domaine technique et, à ce moment-là, on peut se diriger vers une carrière d’Expert ou de Chef de projet, donc on s’occupe des grands projets chez nos gros clients ; ou alors on peut se diriger vers une carrière un peu plus commerciale, c'est-à-dire d’abord prendre un poste de Responsable d’opération où on va être à 60 % au moins chez le client pour lui vendre de nouvelles missions et on va ensuite les dispatcher entre les différents consultants.

À terme, l’évolution, c’est devenir Chef de service, avoir une équipe à manager, de gros clients et devoir dispatcher au fur et à mesure les missions que l’on reçoit en fonction des différentes compétences de nos consultants.

  • Algérie
  • Angola
  • Argentine
  • Australie
  • Autriche
  • Azerbaïdjan
  • Bahamas
  • Bahreïn
  • Bangladesh
  • Barbades
  • Biélorussie
  • Belgique
  • Bénin
  • Bermudes
  • Bolivie
  • Bosnie-Herzégovine
  • Botswana
  • Brésil
  • Brunei
  • Bulgarie
  • Burkina Faso
  • Burundi
  • Cambodge
  • Cameroun
  • Canada
  • Cap vert
  • République centrafricaine
  • Tchad
  • Chili
  • Chine
  • Colombie
  • Congo
  • République démocratique du Congo
  • Costa Rica
  • Code d'ivoire
  • Croatie
  • Cuba
  • Curaçao
  • République tchèque
  • Danemark
  • Djibouti
  • République dominicaine
  • Équateur
  • Egypte
  • Salvador
  • Guinée équatoriale
  • Érythrée
  • Estonie
  • Ethiopie
  • Fidji
  • Finlande
  • France
  • Antilles françaises
  • Gabon
  • Géorgie
  • Allemagne
  • Ghana
  • Gibraltar
  • Grèce
  • Groenland
  • Guatemala
  • Guinée
  • Guinée-Bissao
  • Honduras
  • Hongrie
  • Islance
  • Inde
  • Indonésie
  • Iran
  • Irak
  • Israël
  • Italie
  • Japon
  • Jordanie
  • Kazakhstan
  • Kenya
  • Corée du Sud
  • Koweït
  • Lettonie
  • Liban
  • Liberia
  • Libye
  • Lituanie
  • Luxembourg
  • Madagascar
  • Malawi
  • Malaisie
  • Mali
  • Malte
  • Mauritanie
  • Mexique
  • Monténégro
  • Maroc
  • Mozambique
  • Myanmar
  • Namibie
  • Pays-Bas
  • Antilles néerlandaises
  • Nouvelle-Zélande
  • Nicaragua
  • Niger
  • Nigeria
  • Norvège
  • Oman
  • Pakistan
  • Panama
  • Paraguay
  • Pérou
  • Philippines
  • Pologne
  • Portugal
  • Porto Rico
  • Qatar
  • Roumanie
  • Russie
  • Rwanda
  • Saint-Pierre-et-Miquelon
  • Arabie saoudite
  • Sénégal
  • Serbie
  • Seychelles
  • Sierra Leone
  • Singapour
  • Slovaquie
  • Slovénie
  • Somalie
  • République d'Afrique du Sud
  • Espagne
  • Sri Lanka
  • Suriname
  • Suède
  • Suisse
  • Syrie
  • Taïwan
  • République Unie de Tanzanie
  • Thaïlande
  • Togo
  • Trinidad-et-Tobago
  • Tunisie
  • Turquie
  • Turkménistan
  • Ouganda
  • Ukraine
  • Émirats arabes unis
  • Royaume-Uni
  • États-Unis d'Amérique
  • Uruguay
  • Ouzbékistan
  • Vénézuéla
  • Viêt Nam
  • Yémen
  • Zambie
  • Zimbabwe
  • Autres sites
  • Afrique
  • Site Groupe
  • Moyen orient
  • Asie du Sud-Est
Selectionnez votre activité, vos biens et/ou le service recherché
Votre activité

Vos biens

Nos services